Cybermag / A la une / Devenir une entreprise formatrice? Des prestations existent pour franchir le cap

Devenir une entreprise formatrice? Des prestations existent pour franchir le cap

Cette offre «sur mesure» laisse du temps à la transmission du savoir-faire

Par Regula Eckert

Dans le cadre de la politique cantonale en faveur de la formation professionnelle duale, l'OFPC a mis sur pied, en collaboration avec la structure interdépartementale Interface Entreprises, diverses prestations destinées aux entreprises formatrices. Parmi celles-ci, «Rapide-contrat» et le coaching en entreprise rencontrent un vif succès, tant auprès de PME dépourvues de structure RH que de sociétés multinationales peu familières avec le système suisse de formation. «Réorientations, recherches de places d'apprentissage, les démarches d'entrée en formation se prolongent durant l'été, observe Sophie Egger Genoud, responsable de domaine au Service de la formation professionnelle de l'OFPC. Nombrede contrats d'apprentissage nous parviennent encore en juillet et en août, dont une grande partie ne peut être analysée faute d'une signature ou en raison d'un document oublié.» L’année dernière, près de 40% des dossiers reçus étaient concernés par ce problème. Pour offrir aux patrons un soutien administratif concret et efficace, la prestation «Rapide-contrat» entre alors en jeu. Ses collaborateurs contactent les entreprises formatrices concernées pour récolter les pièces manquantes, répondre aux questions en suspens et finaliser les contrats d'apprentissage dans les délais prescrits.

Du temps pour la formation

«Nombre de patrons hésitent à se lancer dans la formation d’apprentis, par crainte de tâches administratives chronophages ou d’exigences pédagogiques complexes, relève de son côté Djemâa Chraiti, responsable d’Interface Entreprises, pointant l’important gisement d’entreprises potentiellement formatrices à Genève. Des secteurs professionnels majeurs tels que le commerce ou l’informatique proposent encore trop peu de places d'apprentissage en regard de la très forte demande.» Pour tenter de remédier à cette pénurie, l’équipe d’Interface Entreprises sillonne le canton pour prospecter des places d’apprentissage et proposer aux entreprises intéressées un coaching destiné à faciliter les démarches d’entrée en formation. Elaboration du dossier d'autorisation de former, cours pour formateurs, recrutement d’un apprenti, méthodologie de formation figurent parmi les sujets abordées. «A la fois pragmatiques et pédagogiques, nos interventions permettent au patron ou au formateur de dégager un temps précieux qu'il pourra dédier à la transmission de son savoir-faire», explique Jimmy Chocron, coordinateur de l’équipe de coaches d’Interface Entreprises.

Un suivi attentif

L’accompagnement des entreprises formatrices ne s'arrête pas au seuil de l’apprentissage. Tout au long du parcours des apprentis, l’entreprise bénéficie d’un suivi attentif, relayé et orchestré par les conseillers en formation de l'OFPC, interlocuteurs privilégiés des différents acteurs de la formation (formateurs, commissaires et enseignants). Selon les besoins, un accompagnement personnalisé sous forme de mentorat peut être proposé pour établir des objectifs d’apprentissage ou préparer des examens. Dans cette perspective, toutes les nouvelles entreprises formatrices du pôle commerce pourront bénéficier d'un tel soutien dès la rentrée. Sophie Egger Genoud le souligne: «Un plan de formation bien compris et adapté aux activités de l'entreprise est un atout majeur pour la réussite de l'apprentissage».

Devenir entreprise formatrice

Les bonnes raisons de former un apprenti ne manquent pas et l’itinéraire pour y parvenir est bien plus simple qu’il n’y paraît. Toute entreprise intéressée peut s’adresser directement au Service de la formation professionnelle de l’OFPC pour obtenir une autorisation de former, devenir formateur, engager un apprenti et organiser sa formation. Informations et documents à télécharger sur le site: www.citedesmetiers.ch/geneve , rubrique Apprentissage.

Inscriptions: formation.professionnelle@etat.ge.ch ; tél.022 388 46 56.

Devenir une entreprise formatrice? Des prestations existent pour franchir le cap