Cybermag / A la une / La rentrée 2020 pourra être différée pour les apprentis à Genève

La rentrée 2020 pourra être différée pour les apprentis à Genève

L’État et les partenaires de la formation soutiennent les jeunes en recherche d’une place d’apprentissage et les entreprises en quête d’apprenti.

Eliane Schneider

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Une disposition extraordinaire permet cette année aux apprentis qui n’ont pas encore signé de contrat d’apprentissage dual pour le 24 août, de suivre la formation théorique dans les Centres de formation professionnelle correspondant à la formation de leur choix, jusqu’au 30 novembre 2020, dans l’attente de trouver une place. Les entreprises formatrices, quant à elles, bénéficient de ce délai supplémentaire pour engager un futur apprenti. «Cette mesure ne concerne que les jeunes au profil bien spécifique. Ils doivent présenter un projet réaliste d’apprentissage sans avoir encore pu trouver d’entreprise formatrice, en raison de la crise sanitaire», prévient Sophie Egger Genoud, responsable Entreprise et eduPros, à l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC). Et les critères d’admission s’avèrent précis (lire le texte ci-contre).

Valider sa candidature

Les jeunes concernés par cette mesure se rendent, jusqu’au 28 août, à la Cité des Métiers du Grand Genève, en précisant le guichet «Apprentissage - Rentrée différée». Un spécialiste va examiner le dossier, valider la candidature et transmettre aux apprentis éligibles les informations nécessaires. Sans oublier un formulaire validé, à présenter lors de l’entrée au Centre de formation professionnelle, dès le 24 août 2020. «Notre porte reste ouverte pour les jeunes qui signeraient leur contrat en retard afin qu’ils débutent les cours théoriques comme les autres apprentis, sans perdre le fil, indique Olivier Cujean, directeur du Centre de formation professionnelle technique (CFPT). Nous les rendons toutefois attentifs au fait que beaucoup d’entreprises cherchent encore leurs apprentis pour cette rentrée.» Une cellule spéciale «Apprentis sans contrat» soutiendra ces apprentis particuliers par un suivi de situation individuelle. Après le 30 novembre, qu’adviendra-t-il des jeunes qui n’auront pas signé de contrat d’apprentissage? «Ils bénéficieront d’une évaluation complète de leur situation par cette cellule spéciale afin de trouver, avec eux, la suite à envisager», répond Sophie Egger Genoud.

Recrutements en direct

Il reste encore beaucoup de places à pourvoir dans tous les domaines professionnels. Les entreprises genevoises proposent à ce jour quelque 700 places d’apprentissage, dans des cadres aussi variés que l’art, le commerce, la construction, la nature et l’environnement, la santé et le social, les services hôtellerie restauration ou la technique. Ces offres sont visibles sur le site internet spécialisé www.orientation.ch, rubrique «Recherche de places d’apprentissage». «Nous avons reçu près de 1600 dossiers d’apprentissage déjà signés. Et durant tout l’été, les recrutements en direct, à la Cité des Métiers, continuent à mettre en lien les jeunes avec les entreprises formatrices», précise Sophie Egger Genoud.

Rentrée différée: les conditions d’admission

Avoir un projet de formation réaliste et réalisable, validé par l’OFPC.
Avoir constitué un dossier complet d’entrée en formation professionnelle (CV, lettre de motivation, bulletins scolaires des trois dernières années et rapports de stages).
Avoir effectué récemment une semaine de stage dans le domaine professionnel visé.
Mener des recherches actives afin de trouver une place d’apprentissage.
Bénéficier d’un permis de séjour permettant une entrée en formation.
Ne pas avoir déjà obtenu de certificat du Secondaire II (sauf AFP).

Plus d'infos:

Guichet «Apprentissage-rentrée différée», jusqu’au 28 août, à la Cité des métiers du Grand Genève (6, rue Prévost-Martin).
www.citedesmetiers.ch, rubrique «Entreprises, Rentrée 2020»,
www.orientation.ch.

La rentrée 2020 pourra être différée pour les apprentis à Genève