Cybermag / A la une / Login, l’apprentissage en mouvement

Login, l’apprentissage en mouvement

L’entreprise formatrice propose près de 140 places d’apprentissage en Suisse romande

Eliane Schneider

Chaque année, plus de 850 places d’apprentissage dans 25 professions différentes sont mises au concours par login SA, qui constitue avec ses quelque 50 entreprises de transport partenaires la plus grande communauté du monde des transports de Suisse. «Notre entreprise de formation s’occupe du processus d’apprentissage complet: l’engagement, les cours interentreprises, le suivi et le coaching durant l’apprentissage. Sans oublier le placement des jeunes auprès de nos entreprises partenaires, parmi lesquelles les CFF, la compagnie aérienne Swiss ou les Transports Publics Genevois», rappelle Daniel Delaloye, responsable Marketing chez login.

Login propose des formations dans trois secteurs professionnels distincts: clients-bureau (agent de transports publics, employé de commerce, etc.), technique-informatique (polymécanicien, automaticien, etc.), construction-logistique (constructeur de voies ferrées, agent de propreté, etc.). Dernier-né des métiers liés aux transports, l'agent de transports publics travaille pour des compagnies de transports urbains ou interurbains (train, tram ou bus). Cette nouvelle profession suit deux axes spécifiques: la planification et l'accompagnement aux voyageurs.

Entrain inné

«Ma passion: les trains. Mon métier: agent de transports publics», souffle Dylan Abiven, apprenti à la Compagnie de chemin de fer Montreux Oberland Bernois (MOB). C’est au Salon des métiers de Martigny que le jeune homme a découvert ce métier. Depuis, il vit à fond ses journées de travail et leur diversité d’activités «qui [le] motive», indépendamment des aléas météorologiques, d'affluence ou de situation d'urgence. Après le contrôle du planning du jour, l'apprenti place les réservations tout en jetant un coup d’œil général au train, juste avant de procéder au test obligatoire des freins. Une fois le convoi prêt au départ, Dylan donne le signal. «Durant le trajet, pas le temps de contempler les paysages féériques que je traverse, car je contrôle les tickets, je renseigne les clients - souvent en anglais -, j’annonce les correspondances. Et sur le quai, je me montre toujours disponible pour accompagner les voyageurs désorientés.» L’agent porte l’uniforme de la compagnie pour être facilement reconnaissable. Les débouchés après l’apprentissage? «Pourquoi pas une compagnie aérienne comme Swiss, pour élargir mon horizon. Ou alors… conducteur de train!», lance le futur professionnel.

Cadence soutenue 

Elodie Riat, apprentie agente de transports publics aux CFF, s’active sur tous les fronts: planification du personnel et des véhicules, sécurité des trains (contrôle des portes, des installations, etc.). Et accompagnement de la clientèle. «Il m’arrive parfois de gérer des incidents et de prendre les mesures qui s’imposent mais toujours encadrée par un formateur responsable, jamais seule durant l’apprentissage», confie-t-elle. A la centrale d’exploitation - où l'apprentie effectue des tâches administratives et informatiques - comme sur le terrain, c'est le travail d'équipe qui prime. Un précédent stage réussi à CFF Cargo (dans le domaine du trafic ferroviaire des marchandises) l'a enthousiasmée. Une piste intéressante pour la suite de sa carrière au sein de la régie fédérale. En attendant, la jeune femme jongle aisément avec ses horaires irréguliers, «même si je dois me lever à Versoix à 3h30 pour prendre le train et commencer mon travail à Cornavin à 4h45, avant de partir sillonner la Suisse!

Plus d’infos www.login.org/fr/

Login, l’apprentissage en mouvement