Cybermag / A la une / «Il faut savoir écouter, lire entre les lignes d’une ordonnance médicale»

«Il faut savoir écouter, lire entre les lignes d’une ordonnance médicale»

La vente, mais aussi les conseils en santé structurent l’apprentissage CFC d’assistant en pharmacie

Eliane Schneider

Coup double. En juin prochain, Diana de Castro obtiendra un CFC d’assistante en pharmacie couplé d’une maturité professionnelle. Après une année de collège, elle décide de changer de voie de formation. Elle postule, lors d’un recrutement
en direct de la Cité des métiers, pour un apprentissage d’assistante en pharmacie et décroche dans la foulée un stage et la signature de son contrat. «Affiliée à la première volée de maturité intégrée, j’ai dû jongler entre le travail en pharmacie et
la quantité de cours nécessaires à l’obtention de ces deux diplômes en parallèle», s’exclame-t-elle. Mais quel sésame. En septembre 2019, elle entamera une passerelle DUBS d’une année, qui lui permettra d’intégrer l’Université de Genève. En
pharmacie ou en pédagogie. «Ce choix, c’est aujourd’hui ma force!»

Croisement de compétences

En officine, Diana de Castro occupe d’abord une posture relationnelle. Elle accueille le client avec tact et cible son problème en tenant compte de son historique médical afin de le renseigner en toute discrétion ou lui proposer le médicament adéquat. «Il faut oser questionner, écouter, savoir trier les informations, lire entre les lignes d’une ordonnance médicale, souligne-t-elle. Il en va de ma responsabilité.» La galénique (les préparations sur prescription médicale) est devenue, au cours de sa formation, son domaine de prédilection. «Les bonnes pratiques de fabrication doivent s’installer dès le début de la formation, lance Johanna Keiflin, pharmacienne et commissaire d’apprentissage. Selon la pharmacopée, le protocole est rigoureux: calcul, hygiène, étiquetage. Il faut également savoir effectuer des actes médicaux de base (tension, glycémie, etc.). La jeune assistante pratique encore toute une série de travaux administratifs et de gestion (dossier client, transmission de commande, vérification de conformité, contact avec les caisses maladie). «Les lois et les normes, qui changent souvent, régissent le métier. Il faut s’adapter et l’assistant en pharmacie doit faire preuve de flexibilité, admet Marie-
Pierre Vetterli, pharmacienne et formatrice à Lausanne. Dans un marché très concurrentiel, l’officine peut par exemple se spécialiser en médecines naturelles ou offrir des prestations complémentaires, comme la vaccination. Il faut toujours innover et se remettre en question! La formation continue est donc indispensable pour évoluer dans ce métier.»

Formations supérieures

Plus de cent jeunes sont certifiés CFC dans ce métier chaque année dans le canton de Vaud. À Genève, une quarantaine d’apprentis terminent leur formation, dont 80% de filles. «Nous n’avons aucune peine à remplir les classes car la formation se révèle dynamique et l’employabilité excellente», confirme Johanna Keiflin. «Un raccourcissement de l’apprentissage en deux ans est envisageable pour une personne qui a déjà obtenu un titre spécifique à la santé, par exemple un certificat de l’École de culture générale, précise Marc Deshusses, doyen au C.E.C. Emilie-Gourd. Tout comme il est possible de poursuivre la formation pour obtenir une maturité professionnelle en parallèle à l’apprentissage (intra-CFC), ce qu’a effectué Diana de Castro, ou par la suite (post-CFC).» Si la majorité des titulaires du diplôme continuent, après l’obtention du CFC, à travailler en officine (privée, hôpital ou en industrie pharmaceutique), quelque 20% se réorientent dans d’autres domaines ou poursuivent une formation supérieure dans celui de la santé. Les écoles supérieures (ES) d’ambulanciers, de droguistes, de techniciens en analyses biomédicales, etc. leur sont ouvertes. Munis de la maturité professionnelle, certains se dirigent vers les HES. La voie professionnelle, via le brevet fédéral d’assistant de gestion en pharmacie, est également prisée.

«Il faut savoir écouter, lire entre les lignes d’une ordonnance médicale»