Aller au contenu
Nos thématiques

Soutien et accompagnement des entreprises formatrices

Vous avez besoin de conseils ou rencontrez des difficultés à former vos apprentis?

Un Centre de Compétences Entreprises à votre service

Vous n’êtes pas sûrs des démarches à entreprendre et souhaitez bénéficier des conseils de la part de spécialistes de la formation professionnelle?

N’hésitez pas à solliciter nos collaborateurs et collaboratrices qui pourront vous aider dans les domaines suivants:

Accompagnement des entreprises
  • Démarches administratives liées à l’apprentissage
  • Formation et accompagnement du/de la formateur-trice en entreprise
  • Sélection et engagement de l’apprenti-e
  • Formation de l’apprenti-e en entreprise
  • Collaboration avec les partenaires impliqués dans la formation de l’apprenti-e
Mentorat
  • Mise en place de la formation dans l’entreprise
  • Élaboration du plan de formation
  • Planification des échéances importantes dans le parcours de l’apprenti-e
Contrat
  • Démarches administratives liées à l’engagement de l’apprentie ou de l’apprenti.
Pour nous contacter

* Vous souhaitez engager votre 1er apprentie ou apprenti, contactez interface@etat.ge.ch

L’Etat favorise les entreprises formatrices lors d’acquisitions de fournitures, services et travaux

Le saviez-vous? Le Conseil d’Etat a décidé de favoriser les entreprises formatrices lors des acquisitions de fournitures, services et travaux par les départements et services de l’Etat (procédures de gré à gré et sur invitation, soit les marchés en dessous de 500’000 francs).

Pour ce faire, les départements et services de l’administration cantonale se réfèrent à la liste des entreprises formatrices pour solliciter directement ou inviter les fournisseurs à présenter une offre.

Liste des Entreprises formatrices à Genève

Cette mesure s’intègre dans le plan d’action adopté par le Conseil d’Etat et permet de valoriser davantage l’engagement de formation de nos entreprises formatrices en vue de garantir la relève et de disposer d’une main-d’œuvre qualifiée, si importantes pour l’économie de notre canton.

Pour plus d’information

Flyer d’information de la mesure

Protection des jeunes travailleurs:

Les jeunes gens de moins de 18 ans ont la possibilité d’effectuer des travaux dangereux seulement lorsque ces travaux sont indispensables à leur formation professionnelle. Les entreprises qui forment ces jeunes doivent mettre en place des mesures d’accompagnement en matière de sécurité au travail et de protection de la santé.

Ces mesures sont spécifiques aux jeunes et complètent les mesures déjà mises en œuvre pour la sécurité au travail et la protection de la santé des travailleurs adultes.

Elles sont jointes au plan de formation.

Mesures de soutien pour la rentrée 2021

Vous souhaitez engager un-e ou plusieurs apprenti-e-s pour la rentrée 2021? Vous pouvez bénéficier de différentes mesures de soutien.

La surveillance de l’apprentissage et le rôle des commissaires

La surveillance de l’apprentissage a pour but de vérifier dans les entreprises le respect des dispositions légales fédérales et cantonales en matière de formation professionnelle ainsi que la qualité de la formation à la pratique professionnelle dispensée par les formatrices et formateurs en entreprises. La surveillance de l’apprentissage est réalisée par les commissaires d’apprentissage désigné-e-s par les associations professionnelles, membres des commissions de formation professionnelle.

En savoir plus

Les principes et objectifs de la surveillance sont:

  • améliorer la qualité de la formation;
  • réduire les échecs aux examens;
  • accompagner les acteur-trice-s de la formation dans l’entreprise à améliorer si nécessaire la qualité de la formation au moyen de différents outils (lien vers question 6 FAQ) tels que la QualiCarte.

La surveillance s’exerce en particulier:

  • Par les visites d’autorisation de former qui permettent à l’Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC) d’autoriser une entreprise à former des apprentis; le commissaire formule un préavis à l’attention de l’OFPC.
  • Par les visites standards en entreprise effectuées par les commissaires pour suivre chaque apprentie ou apprenti. Ces visites obligatoires s’effectuent selon la fréquence suivante:
    • 1ère année d’apprentissage: 2 visites
    • 2e, 3e et 4e année d’apprentissage: 1 visite
  • Par les visites spécifiques effectuées par les commissaires à la demande de l’OFPC, en cas de difficultés particulières rencontrées par un ou une apprentie dans le cadre de sa formation.

Objectifs des visites standards

Ces visites permettent d’aider l’entreprise à développer la qualité de la formation à la pratique professionnelle qu’elle dispense. Elles permettent également d’identifier un jeune en difficulté et de le signaler au conseiller en formation qui mettra en place les mesures nécessaires.

Les commissaires consignent les résultats des visites dans un rapport fondé sur la QualiCarte. Une copie du rapport de visite signé du/de la commissaire et du/de la formateur-trice est remise à chacun et chacune, puis transmise au service de la formation professionnelle de l’OFPC. L’original est conservé par le ou la commissaire pendant toute la durée de la formation. Le rapport est envoyé électroniquement à l’adresse de votre pôle:

ou par courrier postal à:

  • Office pour l’orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC)
    Pôle (commerce, construction, santé-social, technique ou multipôle)
  • Case postale192
    1211 Genève 4

 

L’OFPC a pour responsabilité de s’assurer que les commissaires effectuent les visites en entreprise. En cas de manquement dans l’exécution des tâches de surveillance conférées aux commissions de formation professionnelle ou aux associations professionnelles, l’Office a autorité pour organiser lui-même la surveillance. En outre, il permet aux associations qui le souhaitent d’avoir une plus grande implication dans la surveillance et valoriser le rôle du/de la commissaire, par exemple en désignant des commissaires professionnelles et professionnels.

Questions fréquentes

Quel est le rôle du/de la commissaire d'apprentissage?

La surveillance de l’apprentissage exercée par les commissaires s’articule selon 3 axes:

  • vérification de la qualité de la formation dispensée en entreprise;
  • détection des apprentis qui rencontrent des difficultés et signalement au conseiller en formation qui mettra en place les mesures nécessaires;
  • identification des formateurs qui rencontrent des difficultés dans l’exercice de leur mission. Le commissaire d’apprentissage peut proposer une mesure d’accompagnement ou faire appel au conseiller en formation qui interviendra pour mettre en place la mesure adéquate.
En quoi consiste l'exercice de son mandat?
  • Effectuer des visites standards dans les entreprises
  • Rédiger des rapports de visite qui consignent les résultats
  • Effectuer des visites spécifiques pour les apprenti-e-s qui rencontrent des problèmes d’ordre professionnel ou comportemental, dont les objectifs auront été définis par le/la conseiller-ère en formation
  • Participer à des bilans avec le/la conseiller-ère en formation, le/la formateur-trice, l’apprenti-e et d’autres membres du réseau
  • Effectuer des visites d’autorisation de former dans les entreprises et formuler un préavis
  • Peut être amené à participer activement aux commissions spécifiques qui sont organisées chaque année pour traiter notamment du problème de la surveillance
Qui sont les commissaires?

Les commissaires sont désigné-e-s par les associations professionnelles et nommé-e-s pour 4 ans par le département. Ils/elles doivent remplir les conditions suivantes:

  • présenter toutes les garanties de moralité;
  • être qualifié-e-s pour cette fonction.

Les commissaires visiteur-euse-s sont:

  • des commissaires de milice (employeur-euse-s ou employé-e-s), membres des commissions de formation professionnelle;
  • des commissaires professionnel-le-s, salarié-e-s par leur association si celle-ci a conclu un contrat de prestations avec l’Etat pour organiser la surveillance de l’apprentissage;
  • des commissaires OFPC qui sont désignés par l’office pour pallier le manque de commissaires dans certaines professions.
Combien les commissaires sont-ils/elles rémunéré-e-s?

Les commissaires sont rémunéré-e-s à hauteur de 65 F de l’heure s’ils/elles participent à une séance de commission et de 60 F de l’heure pour chaque visite dans l’entreprise.

Les commissaires sont-ils/elles tenu-e-s à la confidentialité?

Les commissaires sont nommé-e-s par le département et par conséquent soumis-e-s au secret de fonction conformément à l’art. 3, al.1 de la loi concernant les membres des commissions officielles. Le/la commissaire d’apprentissage peut être amené-e à témoigner aux Prud’hommes. Dans ce cas, le président du département procède à la levée de son secret de fonction. En principe, le/la commissaire appelé-e à témoigner devrait limiter sa déposition aux faits dont il/elle a eu connaissance dans l’accomplissement de sa fonction.

Une formation continue spécifique pour les commissaires est-elle prévue?

Le cours de base de 4 heures est destiné à chaque commissaire (avec ou sans expérience), quelle que soit la profession suivie. Si des questions issues des situations sur le terrain apparaissent, les conseiller-ère-s en formation de l’OFPC offrent un soutien ponctuel aux commissaires et mettent à leur disposition, le cas échéant, les outils utiles et nécessaires relatifs à chaque profession.

Votre avis nous intéresse !
Partager cet article

La formation professionnelle à Genève

Consultez la brochure "Constats et données chiffrées 2021"

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation