Aller au contenu

Viamia donne un nouveau souffle professionnel aux 40 ans et plus

Apprendre à gérer efficacement son parcours professionnel devient crucial dans un monde du travail si évolutif. Témoignages.

Canton pilote dès 2021, Genève pérennise actuellement viamia. La démarche consiste à identifier à temps les changements professionnels à venir, les besoins en formation continue ou les reconversions réalistes pour se maintenir sur le marché de l’emploi. La cible? toute personne ayant de l’expérience professionnelle, de 40 ans et plus, contribuable dans le canton et qui n’a pas accès à des prestations du chômage, de l’assurance invalidité ou de l’aide sociale.

Adapter le dispositif

«La demande est là et les personnes suivies sont très satisfaites du dispositif. C’est un succès. Le prochain défi? Atteindre les personnes moins qualifiées, en particulier celles dont les compétences de base sont insuffisantes, celles qui reprennent une activité professionnelle, sans oublier les indépendants, précise Jean-Pierre Cattin, directeur du Service de l’orientation scolaire et professionnelle, à Genève. Toutes ont besoin de disposer d’instruments spécifiques à leur cursus pour rester sur le marché de l’emploi».

Améliorer l’employabilité

Sur le terrain, Lorraine Volery, psychologue conseillère en orientation, reçoit les bénéficiaires. «Nous analysons ensemble leurs ressources en terme d’employabilité et celles qui sont à développer. Puis nous les accompagnons à définir leurs perspectives vers un développement, une réorientation ou un maintien de leur situation. Depuis le début de viamia, je rencontre essentiellement des gens qualifiés, voire très qualifiés». Afin de toucher dorénavant plus de personnes faiblement qualifiées, l’accès à la prestation sera simplifié dès la rentrée 2022 et la communication diffusée de manière adéquate.

Se réinventer

Spécialiste en science de l’information, Johanna Muller tombe sur l’information viamia en pleine crise Covid-19: «Au moment opportun! À 44 ans, dont plus de 13 ans passés dans la même entreprise, la loyauté croise le fer avec le besoin de se réinventer. Et je peinais à avancer. Ce regard extérieur et professionnel m’a permis d’oser me poser des questions sur la suite de ma carrière, d’entamer une réflexion de fond. Grâce à ce processus, je me suis débarrassée du sentiment d’être à vif. J’ai vécu les entretiens comme un coaching». Elle reste très volontaire dans la construction de son nouveau projet professionnel, qui résonne déjà comme une victoire sous forme d’une formation future ou d’un changement d’affectation.

Se réjouir de l’avenir

Le scénario catastrophe est passé. Aujourd’hui, François Rouiller, double CFC d’installateur sanitaire et ferblantier en poche, entreprend les démarches d’inscription au Brevet fédéral de fontainier (gestion du réseau d’eau) et se réjouit de son avenir professionnel. «Quand j’ai entendu parler de viamia, j’ai senti que c’était fait pour moi: je devais sortir la tête haute du marasme professionnel dans lequel je me trouvais: mobbing, climat anxiogène…». Après quelques entretiens, il ressort avec une situation stabilisée et claire au niveau juridique, un dossier de candidature à neuf et cette sensation d’avoir avancé. «C’est une rampe de lancement où on ose se poser les bonnes questions, où les adresses et les conseils sont bien réels. Sans oublier la dimension humaine de partage. Pour que le soutien soit optimal, il faut aussi travailler sur soi et fournir du travail de séance en séance, c’est du donnant-donnant!».

Plus d’infos: https://viamia.ch/fr/
Inscription: Cité des Métiers, desk Orientation www.citedesmetiers.ch et
dans les centres asssociés de Meyrin et Onex.

À vos marques!


Les personnes qui souhaitent consolider leur employabilité peuvent consulter une plate-forme en ligne dans le cadre de viamia. L’objectif? Stimuler la réflexion sur le parcours professionnel et aider à la planification de carrière (questionnaires d’auto-évaluation, page d’auto-information, etc.). Plusieurs portraits réels illustrent les carrières dans de nombreux domaines professionnels. On y trouve aussi les adresses des offices d’orientation.
Plus d’infos: https://orientation.ch/carriere

SISP/ES/31.08.2022

Votre avis nous intéresse !
Partager cet article

Tremplin JOB

Un nouveau dispositif d’aide à l’insertion professionnelle pour les apprentis de dernière année de formation

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation