Aller au contenu

Former un ou une apprentie

Vous vous êtes engagé-e-s dans votre entreprise pour former un ou une apprentie, MERCI!

C’est à vous qu’il revient de lui transmettre votre savoir-faire, de l’encadrer et de l’accompagner tout au long de son parcours sur sa place d’apprentissage pour qu’il ou elle devienne demain un ou une professionnelle.

Former ça s’apprend!

En tant que professionnel ou professionnelle qualifiée, vous disposez de toutes les compétences métier nécessaires. Il vous reste toutefois à parfaire vos compétences d’encadrement. Pour vous aider, les spécialistes de la formation professionnelle mettent à votre disposition un guide qualité dont les indicateurs vous garantissent d’appliquer les bonnes pratiques à chacune des étapes suivantes:

L’Engagement: de la sélection du candidat à la signature du contrat d’apprentissage, ou comment choisir son apprentie ou son apprenti?
  • L’entreprise détermine un « profil de qualification » permettant de sélectionner le bon candidat : Quelles sont les aptitudes et les qualités que devrait avoir le jeune pour exercer le métier, en accord avec l’ordonnance de formation ou le règlement d’apprentissage?
  • L’entreprise organise un premier entretien, un stage d’observation, une mise en situation et/ou des tests de compétences. Ces différentes étapes garantissent une meilleure sélection. L’analyse du dossier de l’apprentie ou de l’apprenti est importante, notamment les prérequis scolaires.
  • Avant la signature du contrat, le ou la formatrice se doit d’expliquer à l’apprentie ou l’apprenti, en associant le cas échéant le représentant légal, les conditions de formation dans l’entreprise. Il présente les activités de l’entreprise ainsi que son rôle et ses attentes en tant que personne responsable de sa formation.
  • Le ou la formatrice présente également les conditions de travail de l’entreprise (dispositions légales applicables: convention collective,…), les droits et devoirs et les aspects du contrat d’apprentissage (salaire, horaires, vacances…).

Le début de la formation : les premiers jours de l’apprenti dans l’entreprise ou comment accueillir l’apprentie ou l’apprenti?
  • Le ou la formatrice s’est procuré (avant l’arrivée de l’apprenti) les outils pédagogiques nécessaires à la formation: plan de formation, guide méthodique, dossier de formation et/ou autres documents usuels dans la formation (journal de travail, journal d’apprentissage, cahier journalier…).
  • Le ou la formatrice transmet à l’apprentie ou l’apprenti les informations sur:

→ les éléments essentiels en matière de sécurité, de santé et d’hygiène.
→ l’ordonnance, le plan de formation et les autres outils pédagogiques, ainsi que sur la bonne manière de les utiliser.

  • Le ou la formatrice lui présente ses collègues et les personnes ressources de l’entreprise pouvant contribuer à sa formation.
  • Le ou la formatrice est responsable de mettre à disposition de l’apprenti un poste de travail aménagé et les outils nécessaires pour travailler. Il tient compte des particularités de la profession et du niveau de compétence du ou de la jeune.
  • Le temps d’essai est important. D’une durée de 1 à 3 mois, il permet à l’employeur de s’assurer des aptitudes et du potentiel du jeune en apprentissage, et à ce dernier de confirmer son choix professionnel. Durant la période d’essai, le ou la formatrice évalue régulièrement le travail et l’attitude de l’apprentie ou de l’apprenti. A son terme, il  confirme ou non son engagement et consigne ces informations dans le « Rapport de formation » qu’il tient à la disposition des autorités compétentes. Avant l’expiration du temps d’essai, et en cas de doute, celui-ci peut être prolongé jusqu’à 6 mois.
Le déroulement de la formation: les missions du formateur, ou comment former son apprenti et augmenter ses chances de réussite?
  • L’entreprise prend le temps de former l’apprentie ou l’apprenti en désignant un ou une formatrice attitrée qui consacre une partie de son taux d’activité à la formation. Il ou Elle formalise si possible par écrit le rôle et les responsabilités du formateur.
  • Le ou la formatrice et le jeune s’engagent mutuellement dans la formation en utilisant conjointement les outils pédagogiques (plan de formation, guide méthodique et dossier de formation). Ils privilégient le dialogue pour faire part des remarques critiques sur le déroulement de la formation.
  • Le ou la formatrice confie au jeune des tâches et lui fixe des objectifs liés aux activités de l’entreprise et aux objectifs de formation. Les objectifs fixés sont clairs et mesurables et le travail de l’apprenti évalué régulièrement en fonction du plan de formation (ou autres documents usuels de la profession). Les objectifs permettent une progression continue de l’apprentie ou de l’apprenti qui devient ainsi plus autonome.
  • Le ou la formatrice explique une tâche, la fait réaliser par le jeune, puis évalue avec lui la qualité du travail rendu.
  • Le ou la formatrice supervise les résultats obtenus par l’apprenti ou l’apprentie à l’école professionnelle et aux cours interentreprises (CIE). Il ou elle s’assure, si nécessaire, de la mise en place de mesures adaptées à ses besoins en formation, avec l’aide de ses partenaires ( conseiller en formation, commissaire d’apprentissage).
  • Le ou la formatrice connaît le fonctionnement de la surveillance de l’apprentissage et met tout en œuvre pour favoriser l’organisation des visites obligatoires du commissaire d’apprentissage dans l’entreprise. Il ou elle met à disposition les documents indispensables au bon déroulement de la visite.
Fin de la formation, comment s’y préparer?
  • Les perspectives professionnelles de l’apprentie ou de l’apprenti sont discutées lors d’un entretien ayant lieu environ 3 mois avant l’échéance du contrat (possibilités d’engagement dans l’entreprise, de perfectionnement professionnel dans la profession…).
  • Les modalités de départ de l’apprentie ou de l’apprenti sont anticipées (rédaction d’un certificat de travail, explications relatives aux questions d’assurance).

Formateurs, formatrices, vous avez des questions concernant l’apprentissage?
Consultez le lexique de la formation professionnelle

Tremplin JOB

Un nouveau dispositif d’aide à l’insertion professionnelle pour les apprentis de dernière année de formation

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation